Qu'est-ce que le rodage ?

Le rodage est une opération de finition finale effectuée sur une surface, généralement celle d'un cylindre intérieur, comme un bloc moteur automobile par exemple. Ce procédé d'enlèvement de métal est utilisé après le moulage, le frittage, le perçage, le forage afin d'obtenir une bonne géométrie de l'alésage et un état de surface précis. Les pierres abrasives sont utilisées pour
usiner la matière et améliorer la tolérance sur la cylindricité.


Ces dix dernières années, le rodage est devenu un processus correspondant en fait à une  finition d'alésage, car les valeurs de surmatière et de vitesse d'enlèvement de copeaux ont considérablement augmenté.

Pour savoir plus sur le rodage, cliquez ici pour télécharger un livret d'explications
Technologie, outils et machines de rodage.

Une brève histoire du rodage

L'idée du principe du rodage, c'est-à-dire le mouvement prédéterminé d'abrasion et d'enlèvement de matière régulier, est née il y a plusieurs siècles. Dans les années 1500, Leonard de Vinci a développé un outil pour l'usinage de tubes en bois. L'outil, composé d'abrasif, utilisait une combinaison de mouvement de rotation et de translation alternée.

Les outils de rodage tels que nous les connaissons aujourd'hui ont été développés au début du 20e siècle principalement dans le but d'améliorer les composants des moteurs à combustion interne. Les premiers outils de rodage étaient des bâtons de bois recouverts de papier abrasif. Des ressorts poussaient ces bâtons contre les parois du cylindre. Rapidement, des outils plus complexes ont été développés. En 1924, un outil de rodage avec cinq pierres abrasive doté d'un joint de cardan et d'une expansion par ressort fut breveté. Au début des 1930, le rodage a été utilisé pour la première fois dans une application de grande production : le rodage de bielles par empilage.

Ci-dessous, vous pouvez télécharger des informations éducatives et techniques qui expliquent les différentes techniques de rodage existantes.

Rodage d'alésages avec clavettes et cannelures (DF101)
Rodage d'alésages courts (DF102)
Rodage de trous borgnes (DF103)
Obtention d'états de surface spécifiques par rodage (DF104)
Choisir la bonne pierre (DF105)
Rodage d'alésages en tandem (DF106)
Rendre le rodage manuel plus facile grâce aux montages de prise de pièce (DF107)
Montages de prise de pièce pour le rodage automatique (DF108)
Montages prise de pièce pour le rodage vertical (DF109)
Rodage de petits alésages (DF110)
Rodage extérieur (DF112)
Conception des montages de prise de pièce pour KROSSGRINDING